PARCOURS DE SANTÉ MENTALE

Installation et performance du 30 mai au 1er Juin 2015 dans le Parc André Malraux à Nanterre.
Projet parrainé par Nanterre-Amandiers







 Deux installations et performance dans le parc André Malraux. La première, 9 panneaux indicateurs de santé mentale imitant ceux des agrès du parcours de santé. La deuxième une série de 12 panneaux plantés sur la colline du parc. La performance est jouée par Maureen Béguin, Chloé Goujon, Samuel Chochon et Inès Salhi.


Les panneaux de santé mentale sur les agrès rappellent les exercices physiques recommandés, mais les indications y sont décalées : «zoner à vide», «prendre un risque», «penser à l’avenir»....

Sur l’autre parcours de panneaux, on peut y trouver des questions, interpellations et conseils : «Vous sentez-vous seul?» «Sur une échelle de 1 à 10, de combien estimez-vous votre bonheur?»... Ces panneaux ont été installés par le Ministère de la santé mentale, dirigé par Maureen Morin. Ces panneaux remplacent un ami, un psychologue, un confident. Ils sont là pour que l’on puisse réévaluer notre santé mentale. Mais ces panneaux ont leur propre vie... Très vite le public se rend compte qu’ils sont malades, réclamant de l’attention, nous ignorant au profit d’un long monologue ou tout simplement, trop fatigués pour nous aider.



Installation for the park André Malraux, 9 signs indicating a path for Mental Health, miming the signs for the Physical Health parcours.
Another series of 12 signs planted on the hill of the park, with a performance played by Maureen Béguin, Chloé Goujon, Samuel Chochon and Inès Salhi.




The signs of mental health gives us some advice or mind-exercises to feel better: “Take a risk,” “Think about the future”, “Just be.” They look like the physical signs recommendations.


On the other path, we find questions and advice like, “Do you feel lonely?” “On a scale of 1 to 10, how do you quantify your happiness?” These signs have been curated by the Ministry of Mental Health, directed by Maureen Morin. These signs are supposed to replace a friend, a psychologist, a confidant. They are here to help you. But we quickly realize they have their own life… They are needy, egoistic, making monologues about themselves, angry or even, too tired to help us.






"BONJOUR
Comment-allez vous ?
Qui a été la dernière personne qui vous a demandé cette question cette semaine ?
Êtes vous vraiment heureux ?
De nombreuses entreprise de sondages, ont relevé des études d’opinions assez effrayantes sur les attitudes et l’état psychiques des français. De nombreux scientifiques et psychologues ont déjà tiré l’alarme sur cette affaire actuelle. Nous sommes de plus en plus confronté à un monde technologique et « social », mais qui au final nous rend de plus en plus seul, face à des applications et des mails. La société est malade sans vraiment le savoir. Elle est malade car elle ne se pose pas les bonnes questions, ces questions qui sont obligatoires pour être mentalement stable. Car oui cette maladie actuelle/contemporaine est mentale, et le Ministère de la Santé publique à décider de faire bouger les choses. Le ministère à créer un nouveau département consacré uniquement à la Santé Mentale. La mission étant d’aller au delà des barrières du tiers payant mais d’aller directement dans les espaces publics pour qu’on puisse parler au peuple.
Être la pour tous le monde. Evidemment c’est impossible d’avoir un recrutement de psychologues en permanence sur des lieux publics. Un comité s’est réuni autour de la question de comment un état, un ministère puisse guérir les maux mentaux du peuple.
Nous en sommes venu à créer des panneaux de signalisation mentale pour en faire des parcours de santé mentale.
Ces panneaux nous posent les bonnes questions, comme un psychologue ou un ami, ils sont la pour nous rappeler comment bien vivre, bien réfléchir et se remettre en
questions.

En vous souhaitant un bon rétablissement,



Madame Maureen Morin, Ministre de la santé mentale."










Mark