WE SHALL NOT LEAVE

Installation avec Mmmh group, Exposition Résistance à la Générale PARIS 2016


Installation, dessins, vidéo, et scénographie pour l’exposition
« Résistance » à la générale en mars 2015.

La Générale, lieu culturel pour créations d’artistes, architectes, performeurs, est sur le point d’être transformée en un grand complexe de cinéma, sur la décision de la mairie de Paris. Mais nous ne voulons pas que cet espace de vie soit remplacée par un énième lieu aseptisé, dédié à « l’entertainement » et non à la création, remplis d’objets remplaçables, et sans authenticité.

Que pouvons-nous faire pour résister contre ces projets massifs? Nous y créons un espace de survie, pour y réfléchir, anticiper, puis résister en restant, en s’y cachant.
Le parcours commence par un film, qui montre comment nous pourrions nous dissimuler dans le bâtiment. Puis un ensemble de dessins à quatre mains, et les vidéos de ceux-ci en train d’être réalisés témoignent de notre recherche, comment un bâtiment est-il détruit? Comment hante-t-on un lieu?

2017, La Générale, cultural place for theater, artists, architects, sociologis
is going to be transformed in 2017 as a mega complex cinema, a decision made by the Municipal House of Paris.

We are more and more surrounded by these fake places, full of repleacable objects made for immediate comfort that has no authenticity.

We decided to do «simulations»: what could we could do to resist against massive industries?
We created our headquarters to survive.

By drawings, videos, we explain how could the building be destroyed and how we could physically resist.

We explored the whole building trying to find the best places to hide.


How do we haunt a place?





Mark